Vous souhaitez un site internet, site web, mais vous n’avez aucune connaissance technique ?

Pas de panique les webmasters sont là pour vous aider. Mais vous avez peur de vous faire arnaquer, que l’on vous sorte trop de mots techniques histoire de faire gonfler le devis ?

Jérôme Web Design vous aide à comprendre la base d’un site internet afin de pouvoir comprendre le charabia informatique.

Voici une check-list qui vous aidera à comprendre, et vérifier, les dires du prestataire que vous avez envisagé de prendre.

1. Un nom de domaine

Le nom de domaine est l’adresse de votre site celle qui se trouve en haut du navigateur : https://j-w-d.fr

Un nom de domaine est l’adresse que les visiteurs vont suivre pour arriver à votre site. Un nom de domaine est le début du choix de vos mots-clés, donc ce nom de domaine est à choisir avec précaution. Faire attention à ce qu’il soit à la fois clair et court, pour être retenu facilement. Il doit commencer à avoir les mots -clés de votre site sans non plus tomber dans l’acharnement d’accumulation de mots-clés type :

loueur-de-voiture-sur-lyon-dans-le-rhone.fr

Un nom de domaine se loue, donc ne s’achète pas. A ne pas confondre, un nom de domaine n’est pas  un hébergement.

2. L’hébergement

Maintenant que vous avez le nom de domaine, il vous faut un hébergement. A noter, il n’est pas obligatoire de prendre le nom de domaine là où vous prenez l’hébergement, mais parfois obligatoire suivant le type d’hébergement que vous souhaitez.

Qu’est-ce qu’un hébergement ? et bien tout simplement un « pc » qui est connecté et en ligne 24h/24. Imaginez votre propre pc ou vous auriez un accès à distance via justement une adresse, une url, un nom de domaine.

Comme le nom de domaine, un hébergement ne s’achète pas, il se loue, sauf cas très rare.

Mutualisé, VPS, dédié….

Vous allez souvent entendre parler de cela mais que ce cache-t-il derrière ces mots ?

Mutualisé : c’est la version de base, celle qui « coûtera » le moins cher, je mets cela entre guillemets car de plus en plus de mutualisé deviennent de plus en plus performant et du coup deviennent aussi cher, voire plus, que les VPS.

  • Avantage : Cet hébergement offre une gestion, une souplesse, parfois une sécurité en mettant en place une sauvegarde automatique.
  • Inconvénient : La bande passante va être légère (comprendre le nombre de clients qui peuvent se connecter en même temps) le temps de réaction, de chargement de votre site va être plus faible aussi.

En conclusion : Vous venez de lancer votre site, votre business, monter un site coûte déjà bien assez cher donc va se poser la question du budget alloué à l’hébergement. Votre site est léger, pas trop de pages, de produits, d’options, de connexions (et oui vous n’êtes pas encore connu) partez avec un mutualisé et vous verrez bien lorsque des problèmes de riches vont arriver.

Dédié : comme son nom l’indique le serveur est à vous.

  • Avantage : vous gérez tout de A à Z. Vous pouvez avoir les machines (mémoire, nombre de RAM…) que vous voulez. Du coup des performances très élevé.
  • Inconvénients : Vous gérez tout de A à Z et finit la sécurité, le retour en arrière, la « garantie » que votre hébergement ne crashera pas. Il faut savoir que souvent les serveurs dédiés sont utilisés par des très grosses structures et que ces structures embauchent une ribambelle de personnes juste là pour vérifier que le ou les serveurs tournent bien.

En conclusion : le jour où vous imaginerez concurrencer Amazon il faudra effectivement songer à un dédié.

VPS: Ce dernier va se promener entre le mutualisé et le serveur dédié.

  • Avantage : Vous allez avoir des performances plus élevé qu’un mutualisé, moindre qu’un serveur dédié, mais pour la plupart des sites cela sera bien suffisant. Parfois, sous option, la sauvegarde est automatique et gérée par l’hébergeur. Vous avez un accès type « c-panel » qui après un temps d’adaptation s’avère assez pratique à utiliser.
  • Inconvénient : je dirais dans sa catégorie je n’en trouve pas. Peut-être le prix mais comme dit plus haut parfois il est moins cher que certain mutualisé.

En conclusion : on a souvent parfois l’habitude de choisir un mutualisé en premier choix. Mais les VPS, si vous êtes confiant dans la progression de votre site, peut être un bon premier choix.

3. CMS ou codage ?

Vous allez souvent entendre ces mots et parfois les confondre. Un site a deux facettes :

  • Le front-office ou la vue de devant, celle que tout le monde va voir.
  • Le back-office ou la vue de derrière celle que vous allez voir et qui va vous permettre de gérer le front-office.

Le codage, dans la gestion du site, ne veut plus rien dire, même si toutes les options, les modules, les extensions de votre site sont créé à partir de codage. La gestion de tout cela va passer par un CMS pour content management system, soit, en français, « système de gestion de contenu ». Il s’agit d’un programme informatique utilisant une base de données et permettant de gérer de A et Z l’apparence et le contenu d’un site web.

WordPress, Prestashop, Joomla, Drupal.….. et j’en passe, pour les plus connus, sont justement des CMS. Ces CMS vont aider à créer un site et surtout le gérer facilement.

Lequel choisir ? je ne vais pas vous faire une comparaison entre tous, d’autres BLOG en parlent, mais mon choix s’est porté sur WordPress et prestashop.

L’un plus pour les sites vitrine, même si le e-commerce n’est pas impossible, l’autre pour le e-commerce.

Gratuit ou payant ?

Vous pouvez payer des abonnements directement chez WordPress et prestashop ou vous aurez un site hébergé chez eux avec des options à façon.

Même si cela parait alléchant le côté « un site clé en main facile à monter », le marketing communique bien. J’ai énormément de gens qui viennent vers moi car très rapidement le côté facile passe par un côté payant et parfois un côté impossible.

Donc il suffira d’aller récupérer le CMS en open source sur WordPress ou Prestashop.

Vous me direz « Pourquoi payer quelqu’un si c’est gratuit ?« . Monter un site prend du temps, et le temps….. Ensuite de base vous n’aurez pas un design génial, pas les options que vous aimeriez avoir, pas une optimisation SEO au top…. Donc là intervient le travail d’un Webmaster et du coup parfois du codage pour justement mettre en place une option qui n’existe pas en mode « générique ».

Jérôme Web Design vous promet un travail clair, sans aucune zone d’ombre. N’hésitez pas à demander un devis détaillé pour votre futur site !